Célia en mission exploratoire pour GINKGO !

5 septembre 2017Célia en mission exploratoire pour GINKGO !

Découvrez aujourd’hui le témoignage de Célia, assistante des Desks Asie et Amérique Latine pendant 6 mois chez GINKGO à Paris. Pour clôturer son Service Civique, Célia est partie en mission exploratoire au Mexique. Retour sur ses motivations et son expérience de terrain.

Une des raisons qui m’ont poussée à postuler à l’offre de Service Civique en tant qu’assistante des Desks Asie et Amérique Latine a été la possibilité de pouvoir réaliser une mission exploratoire dans l’un des pays partenaires de GINKGO. Je souhaitais en effet profiter de ce Service Civique pour acquérir une expérience à l’étranger. Dans le cadre de ma mission au siège de GINKGO, j’étais en contact avec les volontaires et les partenaires au quotidien. C’est pourquoi mon envie de les rencontrer et de saisir la réalité du terrain m’a poussée à préparer et réaliser cette mission exploratoire.

En ce qui concerne le choix du pays, je connaissais déjà le Mexique, y étant allée plusieurs fois (pour mes études et du tourisme), mais je désirais avoir une expérience professionnelle dans ce pays et, éventuellement, en profiter pour découvrir si je pouvais y rester travailler un certain temps.

Je suis donc partie pour trois semaines de mission dans l’Etat du Chiapas et à la capitale, Mexico. Dans le Chiapas, GINKGO avait trois partenaires déjà existants : j’ai d’abord visité une association dans la communauté de San Jorge qui vise à améliorer durablement les conditions de vie des habitants d’une petite communauté hétéroclite du Chiapas où se trouve actuellement un volontaire, Quentin. Puis je me suis rendue dans une structure associative à San Cristobal de las Casas, où j’ai pu rencontrer deux volontaires, Aurore et Emeline. Découvrez ici le témoignage d’Emeline ! Enfin, je suis arrivée dans un centre tenu par une association locale dans la communauté de Tzimol. Deux volontaires Romain et Alice sont actuellement en mission auprès de cette association.

En plus de ces partenaires actifs, j’ai pu visiter une nouvelle structure partenaire de GINKGO à Tapachula, qui espère pouvoir accueillir bientôt des volontaires GINKGO.

J’ai fini ma mission exploratoire en rentrant à la capitale pour rencontrer les membres d’une association locale qui travaille avec les enfants et adolescents des rues. Cette structure n’a pas accueilli de volontaires depuis plus d’un an mais souhaiterait vivement pouvoir bénéficier de l’appui d’un volontaire dans les prochains mois. Alors n’hésitez plus et engagez-vous auprès de cette association !

J’ai rencontré quelques difficultés lors de ma mission, comme par exemple le manque d’intimité et les conditions assez sommaires à San Jorge. Émotionnellement, ce fut éprouvant notamment à San cristobal et  à Tapachula.

Je devais prendre sur moi lorsque j’assistais à des situations très difficiles auxquelles sont confrontées les personnes migrantes et certains autochtones. J’ai dû, par exemple, accompagner deux volontaires pour prévenir les parents – qui ne parlaient pas l’espagnol, que leur enfant avait eu un accident pendant le trajet que réalisent des Mexicains et migrants pour aller travailler dans le Nord.

Si je devais garder un souvenir, ce serait le jour où, avec deux volontaires, nous nous sommes rendus dans une communauté où elles devaient animer un atelier au sein d’une famille dont un seul membre parlait espagnol. J’ai appris qu’à l’école ils n’enseignaient pas l’espagnol aux élèves mais le Tzeltal, une langue maya parlée au Mexique. Ce fut un réel moment de partage, même si nous ne parlions pas tous la même langue !

 Si vous aussi, vous souhaitez vous engager dans une mission de volontariat, vous pouvez consulter nos offres ici. L’équipe de GINKGO vous accompagne dans votre démarche.