Préparation au départ

Recrutement et conditions au départ

Je ne suis jamais parti(e) en mission de volontariat à l’étranger, puis-je partir avec Ginkgo ?

Bien sûr ! Nos offres de missions sont très variées en termes de domaines de compétences et de zones géographiques, et peuvent ainsi correspondre à différents profils.

Certains de nos volontaires partent pour la première fois à l’étranger avec GINKGO. Le suivi réalisé par nos équipes avant le départ et pendant la mission permet de vous préparer aux éventuelles difficultés et de les prévenir (choc culturel, problème sécuritaire), notamment à travers la formation au départ et les briefings sur le pays, la mission et la sécurité.

Combien de temps s’écoule entre candidature et départ ?

Entre le moment où vous nous envoyez votre dossier et celui où vous pouvez partir, il faut compter en moyenne 2 mois, mais cela dépend de plusieurs éléments : votre dossier de candidature, qui doit être complet, mais aussi l’avancement de votre projet : plus vous l’aurez réfléchi et mûri, plus nous pourrons aller vite pour vous accompagner. Nous vous demandons donc d’identifier la ou les missions qui vous intéresse(nt). Si plusieurs missions retiennent votre attention, classez-les par ordre de préférence. De plus, nous vous recommandons vivement de nous donner des dates de disponibilité relativement précises.

Nous dépendons également de la réactivité de nos partenaires : même si nous réactualisons régulièrement nos annonces, leurs besoins peuvent avoir évolué au moment où nous recevons votre dossier. Si vous partez en volontariat GINKGO, votre date de départ dépendra aussi du temps que vous mettrez à réunir les fonds pour votre projet. Dans tous les cas, nos équipes suivent avec attention chaque candidature, et une certaine flexibilité peut s’appliquer si vous souhaitez partir dans un délai restreint.

Peut-on partir à plusieurs ?

Oui, selon les missions et les dispositifs, notamment dans le cas de missions courtes. Ce sont nos partenaires qui évaluent leur capacité à vous recevoir en groupe. Lorsque cela est possible, GINKGO porte une attention particulière à ces missions, pour garantir la disponibilité de votre référent sur place, et pour que les compétences de chacun soient optimisées.

Les missions en binôme ne sont pas possibles en service civique.

Puis je partir avec une convention de stage ?

Oui, cela est possible auprès de certains partenaires. Ceci est alors précisé dans les offres de mission. Si rien n’est indiqué, contactez-nous afin que nous puissions vérifier ceci rapidement auprès de notre partenaire. Cette possibilité dépend également des critères de votre école/université quant à la mission de stage et aux conditions d’accueil.

Y-a-t-il un critère d’âge ?

Pour partir en volontariat, il faut être âgé de 18 ans le jour où vous signez la convention de volontariat.

Pour le volontariat GINKGO, il n’y a pas d’âge limite pour partir, à condition d’être en bonne condition physique pour réaliser la mission.

En revanche, pour réaliser un service civique à l’international, vous devez être âgé de 25 ans maximum.

Formation

A quoi sert la formation au départ ?

Cette journée vous prépare à votre mission. Vous pouvez y participer dès que l’association d’accueil a validé votre candidature. Nous vous conseillons d’y assister environ un mois avant votre départ. Elle est obligatoire pour partir en mission avec GINKGO, que ce soit en service civique ou en volontariat GINKGO. Elle comprend 5 modules : solidarité internationale, sécurité, gestion de projets, communication et interculturel.

Puis je m’y inscrire sans partir en mission avec GINKGO ?

Tout à fait ! La formation est ouverte à toute personne extérieure à GINKGO souhaitant s’initier à ces thématiques et/ou préparant un départ en mission de solidarité internationale avec une autre association que GINKGO.

Budget

Quel est le budget moyen d’une mission de GINKGO volontariat et qu’est-ce que cela comprend ?

GINKGO est une association à but non lucratif. La qualité reconnue de notre action de renforcement d’acteurs locaux et le suivi dont bénéficient nos volontaires entraîne néanmoins évidemment des coûts, synthétisés dans un budget adapté à chaque mission.

Le budget d’une mission en volontariat GINKGO dépend de sa durée, des dates de départ, du pays et des capacités d’accueil du partenaire (certains peuvent fournir un logement et/ou l’alimentation, d’autres non). Le budget moyen d’une mission de 3 mois est de 2800 €. Le budget comprend les billets d’avion, les frais de formation et d’accompagnement GINKGO, l’assurance et, plus rarement, les frais de vie (hébergement, nourriture). Les dons donnent droit à des déductions fiscales. Ainsi, une mission dont le budget à collecter est de 3000 euros revient finalement à 1020 euros.

Une fois le budget bouclé, il ne restera à la charge du bénévole sur place que ses dépenses d’ordre personnel et éventuellement la nourriture si elle n’est pas proposée par l’association d’accueil.

Comment financer ma mission ?

Lorsque votre budget est validé entre vous et la responsable géographique, nous vous mettons en contact avec notre animatrice réseau, en charge de vous aiguiller dans la recherche de financements. Elle vous envoie un guide pour vous aider dans vos démarches et vous accompagne dans votre collecte. Différents moyens de financement s’offrent à vous : vous pouvez vous adresser à votre entourage et votre réseau pour collecter des dons défiscalisés (en créant votre page sur la plateforme de financement participatif HelloAsso), vous pouvez également postuler auprès de différents organismes publics qui subventionnent ce type d’initiative comme votre mairie, votre conseil départemental ou votre conseil régional, mais aussi solliciter des structures privées comme les entreprises ou les commerçants.

Quid de la défiscalisation ?

GINKGO est une association reconnue d’intérêt général. A ce titre nous bénéficions de la défiscalisation sur nos dons. Les dons sont déduits du montant de l’impôt sur le revenu à hauteur de 66% pour les particuliers et de 60% pour les entreprises. Ainsi, par exemple, un don de 100 euros, après défiscalisation, reviendra à 34 euros pour un particulier. Les déductions d’impôts ne peuvent pas dépasser 20% du revenu imposable.

Les reçus fiscaux des dons effectués à GINKGO sont émis en date de réception des dons. Ils sont donc valables pour l’année associée à cette date de réception, et doivent donc être déclarés sur l'avis d'imposition associé. Si vous dépassez le plafond de réduction autorisé sur l’année en cours, vous pourrez reporter ces montants, sur 5 ans, sous conditions. N’hésitez pas à consulter votre centre des impôts pour toute précision.

Je ne paie pas d’impôts, comment profiter de la défiscalisation ?

En vertu du principe de l’annualité de l’impôt sur le revenu, seuls sont pris en compte, au titre d’une année donnée, les dons effectués au cours de cette même année. Vous ne pourrez donc pas profiter de la défiscalisation l'année suivante.

En revanche, si vous êtes rattaché au foyer fiscal de vos parents, ils peuvent bénéficier de cette défiscalisation.

Les personnes qui me font des dons et qui vivent à l’étranger peuvent-elles bénéficier de la défiscalisation ?

Tout dépend de la législation propre au pays. Au niveau européen, cela est possible pour la plupart des pays. Le donateur doit se renseigner auprès du service des impôts de son pays de résidence.

Que se passe-t-il si le budget n’est pas bouclé à temps ?

Les missions ne peuvent être validées que lorsque le budget est bouclé. Si vous manquez de temps pour terminer votre collecte et si l’association d’accueil donne son accord, nous pouvons décaler les dates de votre mission. Les dons collectés étant juridiquement liés à GINKGO, si vous abandonnez en cours de processus, les dons récoltés seront affectés au projet concerné.

Pendant la mission

Quels seront mes frais sur place ?

Certaines associations fournissent le logement et/ou la nourriture, d’autres non. Ces frais sont inclus dans le budget de mission, ils peuvent être pris en charge par la structure d’accueil ou bien être à collecter par le bénévole.

Suis-je assuré pendant ma mission ?

Oui, GINKGO contracte une assurance pour tous ses volontaires, qui couvre la responsabilité civile, les frais de santé et le rapatriement, ainsi que l’assistance voyage (assistance juridique, avance d’argent en cas de perte de papiers, etc.). L’adhésion à cette assurance est comprise dans le budget de chaque projet, elle n’est pas optionnelle.

A quel rythme aurais-je des contacts avec Ginkgo pendant ma mission ?

Durant votre mission, vous restez en contact avec GINKGO, qui prend régulièrement de vos nouvelles au minimum une fois par mois. Vous pouvez bien évidement solliciter nos équipes à tout moment si vous souhaitez échanger sur votre mission.

GINKGO est également en contact régulier avec le partenaire qui vous accueille et peut ainsi s’assurer du bon déroulement de votre mission.

Quelles sont les mesures prises par GINKGO pour assurer ma sécurité pendant ma mission ?

Pour GINGKO, la sécurité des volontaires est évidement une priorité !

GINKGO est joignable par téléphone et courrier électronique aux horaires de bureau (9h-18h). En dehors de ces horaires et en cas d’urgence sanitaire, sécuritaire et météorologique sur le terrain, la hotline de notre partenaire sécurité, Scutum Security First (SSF), est joignable 7 jours sur 7 et 24h sur 24.

Par ailleurs, grâce à une veille permanente, ce partenaire informe et alerte en temps réel les volontaires des différents risques, événements et actualités importantes en fonction de leur localisation.

Après la mission

Quel accompagnement est proposé par GINKGO à mon retour ?

A la fin de la mission, nous vous demandons de faire un bilan avec votre référent dans la structure d’accueil, et de nous remettre un rapport de mission. Ce document est fondamental pour nous comme pour les futurs volontaires, et il vous permet de prendre du recul sur ce que vous avez vécu. Les responsables desks réalisent ensuite le débriefing, quelques semaines après votre retour, au siège de GINKGO ou par téléphone, afin d’évaluer les résultats de votre mission et de faire le bilan personnel de l’expérience.

Qu’est-ce que la session de retour ?

GINGKO propose désormais une session de retour, dont l’objectif est de vous accompagner à votre retour de mission, à travers un partage d’expérience, mais également un travail sur la valorisation professionnelle de votre mission et la poursuite de votre engagement. Cette session vous permet d’échanger avec d’autres volontaires sur l’enrichissement personnel que représente le volontariat et sur les moyens de pérenniser votre engagement.

Comment puis-je prolonger mon engagement en France ?

Les volontaires sont encouragés à continuer de faire partie du réseau GINKGO, afin de témoigner lors des formations ou des événements (salons, apéros, conférences…).