Journée internationale des filles, le 11 octobre 2017

11 octobre 2017Journée internationale des filles, le 11 octobre 2017

 

La Journée internationale des femmes le 8 mars est reconnue par les Nations Unies depuis 1977. Or, faire valoir les droits des femmes commence par faire valoir les droits des jeunes filles en situation difficile.

Le 11 octobre a été reconnue Journée Internationale des Filles en 2012. Cette journée est l’occasion pour GINKGO de mettre en avant ses partenaires en Afrique, en Asie et en Amérique Latine qui agissent pour améliorer les conditions de vie des filles, victimes d’inégalités et de discriminations dans le monde.

Le thème de 2017 est l’autonomisation des filles : avant, pendant ou après une crise.

Participer à l’éducation et à l’émancipation des filles

Depuis près de 8 ans, GINKGO s’engage en faveur de la protection, l’éducation et l’autonomisation des filles par l’envoi de volontaires auprès de partenaires locaux en Amérique Latine, en Asie et en Afrique.

Un des plus anciens partenaires de GINKGO sur cette question est basé en Bolivie.  Depuis 1991, cette association s’occupe de jeunes filles, d’adolescentes et plus généralement de jeunes en situation de grande vulnérabilité de la ville de Cochabamba au sud-est de la Paz. Les deux missions de l’association s’articulent autour de la prévention et de la protection contre toute forme de mauvais traitements, d’abus, d’exploitation, de violence et d’abandon. Son but est de donner accès à l’éducation et à l’instruction aux jeunes filles et adolescentes afin de leur permettre de se réinsérer dans la société, professionnellement, socialement et familialement.

Plus récemment, GINKGO est devenue partenaire d’une association de jeunes camerounais dont l’objectif est de favoriser une relation positive entre les femmes, d’informer les femmes sur leur corps et leur environnement ainsi que de garantir leur autonomisation. Afin d’améliorer les conditions d’hygiène et de vie des femmes, l’association camerounaise a créé une gamme locale de serviettes hygiéniques lavables en coton bio dans un contexte où les menstruations demeurent un sujet tabou et le coût des serviettes hygiéniques élevé.

L’engagement de GINKGO en matière d’autonomisation des jeunes filles se poursuit  auprès d’associations agissant en faveur des femmes. A cet égard, GINKGO est, depuis 3 ans, partenaire d’une association cambodgienne qui forme les femmes en situation précaire aux activités de tissage et à la vente de la soie.

Les Missions à pouvoir

Les partenaires de GINKGO ont besoin de vous ! Dans ces différents pays d’intervention, GINKGO propose des missions très variées alors engagez-vous !

Bolivie

Animation d’ateliers de sensibilisation pour jeunes filles en difficulté à Cochabamba : http://www.ginkgo-volunteers.org/animation-dateliers-de-sensibilisation-dans-un-centre-pour-jeunes-filles-en-difficulte/

Cambodge

Webdesigner à Siem Reap : http://www.ginkgo-volunteers.org/webdesigner/

Responsible marketing pour un réseau de commerce équitable : http://www.ginkgo-volunteers.org/responsable-marketing-pour-un-reseau-de-commerce-equitable/

Designer-styliste à Phnom Penh : http://www.ginkgo-volunteers.org/designer-styliste/

Dessinateur(trice)/Créateur(trice) à Phnom Penh : http://www.ginkgo-volunteers.org/dessinateurcreateur/

Superviseur(e)/Responsable de vente, commerce/marketing à Phnom Penh : http://www.ginkgo-volunteers.org/superviseurresponsable-de-vente-commercemarketing/

Cameroun

Chargé (e) de mission actions sociales et commerciales à Yaoudé : http://www.ginkgo-volunteers.org/charge-de-mission-actions-sociales-et-commerciales/

Toutes nos autres missions ici : http://www.ginkgo-volunteers.org/missions/