5 avril 2018Le volontariat, comment financer sa mission ? Le témoignage d’Inès

Inès est partie 6 mois en volontariat individuel avec GINKGO au Cambodge auprès de notre partenaire KAFDOC Cambodia pour une mission de fundraising officer. Cette association a pour objectif de travailler avec les communautés locales pour améliorer leurs conditions de vie notamment en termes d’éducation.

Elle revient pour nous sur le choix du pays, de sa mission et sur le moyen qu’elle a trouvé pour financer sa mission.

Une mission choisie par bouche à oreille

Au départ le choix du Cambodge s’est fait un peu par hasard, c’est plutôt un choix de par la mission. Dans le cadre de mon master, je dois réaliser un stage pour valider le second semestre. Il me fallait donc une mission qui soit par ailleurs acceptée par mon université. Lorsque je cherchais sur le site de GINKGO, cette mission, par les activités proposées, m’a tout de suite plu, une mission de terrain au sein d’une petite ONG locale qui travaille, entre autres, sur un projet pour promouvoir l’éducation. Cela correspondait avec ce que je cherchais. Ensuite, je me suis aussi renseignée sur le pays, donc j’ai pu avoir un premier jet d’informations. Aussi, j’ai constaté que j’avais beaucoup d’amis qui y étaient allés, ce qui m’a permis d’avoir pas mal de feedback, qui étaient tous très bons. Ainsi, j’ai bizarrement commencé à me projeter et puis à m’attacher et c’est devenu ce pays et pas un autre.

Le financement de la mission 

J’ai financé ma mission par mes propres fonds uniquement. C’est de l’argent gagné principalement par mes jobs étudiants, que ce soit pendant les vacances d’été et au cours de l’année également (ainsi que grâce à une bourse du CROUS).

Je n’ai pas vraiment de conseils, à part le fait de prendre sur soi, bosser trois mois pendant l’été, alors c’est sûr que l’on ne part pas en vacances, mais ça vaut tellement le coup pour l’expérience qu’on va vivre et pour laquelle on économise.

GINKGO vous accompagne dans votre recherche de financement

A l’image d’Inès vous pouvez vous adresser à votre entourage et à votre réseau pour collecter des dons défiscalisés à hauteur de 66% pour les particuliers (en créant votre page sur la plateforme de financement participatif HelloAsso). Mais d’autres moyens s’offrent à vous : postuler auprès de différents organismes publics qui subventionnent ce type d’initiative comme votre mairie, votre conseil départemental ou votre conseil régional, mais aussi solliciter des structures privées comme les entreprises ou les commerçants. Tout au long de votre collecte, l’équipe de GINKGO vous accompagne.

Si comme Inès vous souhaitez vous investir sur un projet porteur de sens à l’international, rejoignez GINKGO ! Toutes nos missions ici > http://www.ginkgo-volunteers.org/missions/