Témoignage de Faustine

29 décembre 2016Témoignage de Faustine

Faustine Lepoutre

 

En valorisant les engagements des jeunes en service civique, l’Institut de l’Engagement aide à réaliser un projet d’avenir : reprendre une formation, trouver un emploi ou bien créer une activité, quel que soit le niveau de diplôme. L’Institut de l’Engagement s’adresse à  tous les volontaires qui ont commencé une mission entre le 1er septembre 2015 et le 9 janvier 2017. Vous pouvez déposer votre dossier de candidature dès maintenant et jusqu’au 31 janvier. Voici le témoignage de Faustine, actuellement en stage chez GINKGO.

 

“Rêve et réalise”

 

“Rêve et réalise”, un programme au titre évocateur. C’est ce dispositif unique créé par Unis Cité qui a permis à Faustine de donner un nouveau tournant à son parcours personnel et professionnel…

 

Un projet solidaire ayant un impact positif pour la société

 

Après avoir été sélectionnée par Unis Cité, Faustine a bénéficié du cadre et des différents avantages du service civique pour se lancer pleinement dans une aventure collaborative et solidaire de 8 mois et ainsi réaliser un de ses rêves : créer une campagne de sensibilisation à la banalisation de l’homophobie.

 

Une diversité des profils réunis au service de l’intérêt général

 

Dès novembre 2015, 18 jeunes de la promotion Rêve et Réalise d’Ile-de-France ont occupé une pépinière d’entreprises pour bûcher sur leurs projets. Une formation citoyenne, des échanges avec des entreprises, notamment avec une banque pour approfondir la gestion de budgets, des contacts dans le milieu associatif, un suivi régulier, des réunions d’équipe : une véritable aubaine pour des jeunes de 16 à 25 ans, tous choisis pour leur motivation avant tout !

 

Quel a été le déclic ?

 

“J’ai eu besoin de changer, je m’ennuyais en cours de psycho. Pour moi, ce n’était pas assez engagé et engageant.” Faustine a terminé sa licence de psychologie au printemps et s’est lancée dans le projet au milieu de l’automne.

 

Porteuse de projet, as-tu géré des équipes ?

 

“Oui, je me suis occupée d’une équipe de tournage pour mon court-métrage Tes mots sont mes maux. Avec l’aide du réalisateur, le soutien d’Unis Cité et une campagne de crowdfunding, j’ai pu créer ma campagne de sensibilisation.”

 

Quelle a été ton idée par la suite ?

 

“J’ai voulu reprendre mes études, postuler à un master dans le domaine de l’Économie Sociale et Solidaire. (ESS)”

 

En quoi l’Institut de l’Engagement a pu te soutenir ?

 

“J’ai bénéficié d’un appui à mon intégration dans l’école que je souhaitais, en plus d’une petite participation financière. Il y a eu des séminaires avec la promotion de 400 services civiques (conférences, ateliers, temps conviviaux). J’ai également eu une chargée d’accompagnement qui m’a soutenue dans ma démarche universitaire. ”

 

En lire plus sur la promotion “Rêve et réalise” Île de France 2015/2016

Son court métrage Tes mots sont mes maux

Vous étiez volontaire entre le 1er septembre 2015 et le 9 janvier 2017 ? Déposez votre dossier de candidature