Laura au Viêt Nam

19 octobre 2016Laura au Viêt Nam

GINKGO - Volunteers in action

Découvrez le témoignage de Laura partie en mission au Viêt Nam ! Notre jeune volontaire a apporté un soutien à des projets socioéducatifs dans une association basée à Hanoi, destinés notamment à venir en aide aux personnes aveugles.

 

– Que retiens-tu de ta mission au Viêt Nam ?

Ce que je retiens de cette mission ce sont surtout toutes les personnes que j’ai pu rencontrer. C’est un peu cliché mais c’est bien vrai. Les personnes de l’association ont été géniales avec moi et les élèves étaient vraiment motivés et doués, ils m’ont impressionné. J’ai appris des nouvelles choses notamment sur les personnes malvoyantes et le braille. J’ai également pu donner pour la première fois des cours d’anglais, créer différents supports pédagogiques ou ludiques et plus globalement apporter mon aide à l’association locale, ce qui est très gratifiant. J’ai vécu dans un autre pays pendant plusieurs mois, j’ai découvert une nouvelle culture. Cette mission a été très enrichissante pour moi, aussi bien au niveau des nouvelles compétences que j’ai pu acquérir, techniques ou personnelles, que des rencontres que j’ai pu avoir.

 

– Raconte-nous un souvenir !

L’un de mes meilleurs souvenirs et qui m’a fait réaliser ma chance et ma raison d’être volontaire est lorsque qu’une de mes élèves m’a invité, avec deux autres volontaires, chez elle au début des vacances scolaires. Sa famille a été très accueillante et chaleureuse avec nous, ils nous ont préparé un bon repas et ils ont énormément échangé avec nous, notamment sur des sujets sensibles ce qui est peu commun dans leur culture.  L’élève était fière de nous présenter sa famille et de nous montrer son chez elle (elle qui vit pendant le temps scolaire à l’école dans un dortoir), mais surtout sa famille était fière de la voir parler anglais avec nous, ce qui était une première pour eux. Nous leur avons également montré des vidéos d’elle en train de chanter lors de la fête de fin d’année organisée à l’école, ce qui les a beaucoup ému. Le père m’a dit, de façon si sincère et touchante, « Vous savez, ma fille est peut-être aveugle mais elle est très intelligente ». J’ai ressenti tellement d’amour et de complicité dans cette famille. Autant avouer que tout cela m’a énormément touché et je suis partie de chez eux avec les larmes aux yeux…

 

– Parle-nous de de tes projets !

Je n’ai pas encore commencé à chercher du travail, peu de temps après mon retour, une amie m’a proposé de partir en volontariat avec elle au Sénégal! Est-ce un virus? Je pars pendant les vacances de la Toussaint avec un groupe de 8 volontaires. Nous allons aller dans une école pour aider à la construction d’une nouvelle salle de classe et nous allons également organiser des activités avec les élèves. Ensuite, sur du plus long terme, je vais chercher un emploi dans les Ressources Humaines et j’aimerais, dans l’idéal, travailler au sein d’une ONG ou d’une association.

 

laura-toress-4