Un jour, une destination : le Togo

18 septembre 2017Un jour, une destination : le Togo

 

Découvrez le témoignage de Victoire, volontaire GINKGO en mission de 3 mois au sein d’une association basée à Tsévié non loin de la capitale togolaise, Lomé. L’association a pour vocation d’encadrer des enfants en situation difficile en vue de favoriser leur réintégration familiale et l’implication de la communauté dans la prise en charge des enfants vulnérables.

 » Mon engagement comme bénévole vient avant tout de ma volonté de voyager et de partir à la rencontre d’une nouvelle culture tout en mettant mes compétences au service d’un projet durable et solidaire. C’était aussi une opportunité d’acquérir une solide expérience de terrain dans un environnement inédit et multiculturel. C’est aussi la première fois que je voyage en Afrique de l’Ouest.

J’ai été séduite par la mission que proposait GINKGO : aider un groupe de producteurs d’ananas biologiques à organiser leur coopérative. Je travaille au sein d’une association locale à Tsévié, au Togo, qui a pour ambition de contribuer au développement des communautés rurales.

Les Togolais sont vraiment accueillants, généreux, toujours souriants et plein d’humour. Tous les week-ends, je voyage et je reviens avec l’esprit rempli de belles images, rencontres et souvenirs !

J’apprécie les marges de manœuvre que le responsable de l’association me laisse dans mon travail. Je peux véritablement prendre des initiatives et organiser mon travail à mon rythme.

Aujourd’hui, après avoir réalisé un diagnostic organisationnel de la coopérative, je mets en place un cycle de formation à destination des agriculteurs. Ce n’est pas tous les jours aisé car je travaille seule sur cette mission mais c’est un défi que j’ai décidé de relever, en y allant à fond !

Quand on ne reste que trois mois, on peut cependant être tenté de vouloir avancer trop vite. Or, dans le cadre de ma mission, gagner la confiance des producteurs est primordial pour pouvoir mener des actions efficaces. Cela se fait doucement. Il me faut donc rester patiente, motivée, et surtout savoir m’adapter ! D’autant plus que le rythme togolais est très différent du rythme français.

Je repars dans quelques semaines mais je n’oublierai pas l’association ni le Togo. D’ailleurs, j’ai développé un autre projet avec le responsable de l’association : continuer la rénovation de l’école primaire d’Agbojekpo un village situé au nord de la capitale togolaise où je suis allée plusieurs fois pour accompagner un groupe de scouts qui s’occupait des travaux depuis le mois de juillet. Après leur départ, j’ai voulu continuer à aider le village et ses habitants. Dans ce cadre, j’ai créé une page Ulule pour récolter des fonds. Les besoins sont immenses ! Et je vous invite à jeter un coup d’œil au projet en cliquant sur le lien ci-dessous:  https://fr.ulule.com/renovation-de-dagbojekpo/

Pour anecdote, la dernière fois que j’ai rendu visite au directeur de l’école, il m’a désigné comme étant la       « femme du roi David ». Dans la légende, tous les désirs de cette reine devaient être exaucés. J’avais donc le droit de demander ce que je voulais le temps d’un après-midi ! Ce que j’ai fait en demandant à goûter le vin de palme, produit du village. C’est une des boissons locales les appréciées au Togo.

Je garde un très bon souvenir de ce moment et j’espère pouvoir vite revenir au village pour finir les travaux de l’école.

C’est une belle expérience que je recommande à toute personne désireuse de s’engager sur un projet de solidarité internationale.

Si je devais donner un dernier conseil aux personnes voulant partir, ce serait : foncez … sans hésiter ! »

 

COMME VICTOIRE, ENGAGEZ-VOUS SUR UN PROJET SOCIAL !

 

Si vous aussi vous souhaitez vous engager dans une mission de volontariat, vous pouvez consulter nos offres ici. L’équipe de GINKGO vous accompagne dans votre démarche.